SICATR

> Produits

La mangue

Si les mangues José et Early Gold connaissent une belle saison et offre une bonne production cette année, la SICA TR diversifie la production et lance une nouvelle culture de mangue d'origine sud africaine, la mangue "Heidi".

Fraises de saison

Fraises de saison Fruit de saison par définition, la production s'étend de juin à décembre, et la SICA TR récolte ainsi plus de 70 tonnes de fraises chaque année. Assez délicate, elle est cultivée sur les hauteurs de l'île.
Le projet de l'Organisation des Producteurs est de mettre en place une gamme variétale variée aux goûts divers afin d'offrir au consommateur un large choix et une saison plus longue.

La tomate, produite pour la consommation en produit frais

La tomate, produite pour la consommation en produit frais La tomate est un des légumes les plus consommés dans l’alimentation humaine : près d’un tiers des surfaces mondiales consacrées aux légumes.
Elle est cultivée en plein champ, sous abri léger, en serre, culture hydroponique dans le cadre de deux filières distinctes : la tomate de marché pour la consommation en frais, seule filière représentée à la Réunion, et la tomate d’industrie, pour la transformation (conserves, surgelés, plats cuisinés, jus, sauces, etc…).
Aujourd’hui, c’est près de 9500 tonnes de tomates qui sont consommées sur l’île, dont 2200 tonnes produites par la SICA TR. La moitié de la production est cultivée sous serre, et est consacrée à 90% à la petite tomate.
Consommer la tomate crue garantira sa teneur en vitamine C, tandis que sa cuisson permettra la libération d’un nutriment, le lycopène, réputé pour ses propriétés anticancéreuses et préventives contre les maladies cardiovasculaires.
Fruit ou légume ?
D’un point de vue botanique, la tomate est indiscutablement un fruit, de par ses pépins (ou graines). D’un point de vue culinaire, elle est généralement servie comme légume dans les préparations salées, et considérée comme tel.

La salade en toute saison

La salade en toute saison Laitue, Batavia, Chicorée, Feuille de chêne, et bien d’autres… les variétés de salades sont nombreuses. « Salade » est un terme générique. En effet, consommées crues, elles entrent dans la composition de mets froids dont elles ont pris le nom « salade », sous entendu « salade verte ».
Produite toute l’année par la Coopérative SICA TR, à raison de 1 800 000 têtes par an, la salade préfère la fraîcheur des hauts à la Réunion. La saison sera donc la plus favorable à la filière en hivers austral.
Composée à 95% d’eau la salade absorbe du sol un grand nombre de minéraux hydrosolubles, et elle est également riche vitamine B et en silice organique. Ce minéral joue un rôle essentiel dans l'assimilation et l'élaboration du calcium. Son importante teneur en cellulose favorise les mouvements intestinaux.
Le saviez-vous ?
La laitue possède une substance, le lactucarium, qui peut agir comme un somnifère naturel. Ses propriétés calmantes en font un remède efficace dans les cas d'insomnie légère.

Le chouchou, emblême végétale de Salazie

Le chouchou, emblême végétale de Salazie Spécialité du Cirque de Salazie où est cultivé 95% de la production locale, le chouchou est originaire d’Amérique du Sud. Si le fruit, ou la plante est nommé chouchou à la Réunion, il est appelé christophine aux Antilles et chayotte en Provence.
Sa prolifération naturelle a incité les agriculteurs locaux à le cultiver de façon plus rationnelle en le montant sur des treilles qui permettent une taille et une production annuelle. La Coopérative SICA TR produit 750 tonnes l’an.
Très largement consommer au quotidien dans la cuisine réunionnaise, le chouchou est le plus populaire des légumes.
Sa pulpe s'accommode en salade, en purée, en gratin, en daube ... Ses brèdes se consomment en bouillon, en fricassée. Il se cuisine enfin en préparations sucrées, telles que compotes, confitures, ou « gâteau chouchou ».
On lui attribue des propriétés amaigrissantes et de régénération des cellules. Le chouchou referme une teneur en vitamine C deux fois plus importante que le concombre ou la courgette.
Le saviez-vous ?
La pulpe crue du fruit, astringente, utilisée en masque était réputée pour effacer les tâches sur le visage.

L'oignon local pour le carri

L'oignon local pour le carri Légume et condiment précieux de nos cuisines, 9000 tonnes d’oignons sont consommés chaque année par les réunionnais. La production de la SICA TERRE REUNIONNAISE couvrant 4% seulement de ce besoin, l’oignon de nos étales est essentiellement un produit d’importation en provenance d’Inde, d’Europe ou de Madagascar. Il existe de nombreuses variétés d’oignons qui généralement sont classées selon la couleur du bulbe : blanc, jaune, rouge…
L’oignon originaire d’Europe est plus riche en eau (7% seulement de matière sèche) et conviendra plus à la consommation en salade qu’en carri ou rougail. L’oignon local avec 14% de matière sèche est originaire d’Inde. On le récolte deux fois l’année, en novembre/décembre et en juin. Mais le nombre de variétés sur le marché local ayant diminué ces dernières années, la Coopérative SICA TR a introduit une nouvelle variété qui tente de reconquérir le marché : le Rose Bourbon, petit oignon qui fait ses preuves, produit à raison de 135 tonnes.

La banane, 1er fruit produit par la Coopérative SICA TR

La banane, 1er fruit produit par la Coopérative SICA TR Élément essentiel du régime alimentaire de certains pays développés, la banane constitue une nourriture de base pour des millions de personnes sous les tropiques. Consommée mûre, elle est riche en potassium dont elle peut couvrir les besoins quotidiens. Très nourrissante (90kcal/100g) et très digeste en raison de sa faible teneur en graisse, elle est aussi riche en sucres, phosphore, calcium, vitamines A, B et C.
A la Réunion 3 variétés de bananes sont cultivées par 26 producteurs de la SICA TR. Cela représente près de 75 hectares de plantations, répartis à 65% sur la région Sud et 35% sur la région Nord-Est de l’île.
Soit une production annuelle de 1430 tonnes destinée uniquement à la consommation locale. La banane ne connaît pas de saison, sous les tropiques, elle est l’un des rares fruits qui peut être consommé toute l’année.
Le saviez-vous ?
La banane sert à la fabrication de bière dans de nombreux pays africains (kasiksi, bière de banane) ainsi que de bières artisanales ou industrielles dans les pays à tradition brassicole.

La citrouille

La citrouille La citrouille est plus souvent associée à un fruit qu’à un légume en raison de son goût sucré, mais est consommée en légume.
A La Réunion la citrouille est largement utilisée dans la cuisine traditionnelle, en purée, en gratin....
Sous le soleil clément de La Réunion, elle peut atteindre des dimensions impressionnantes. La plus grosse jamais cultivée dans le monde atteignait 782 kg ! Selon la variété locale cultivée, « petite » ou « grosse » citrouille, elle atteindra de 2 à 5 kg et de 5kg à 70kg .
Selon certaines études, les graines de citrouilles vertes ont d'excellentes propriétés diurétiques et sont d'une bonne aide aux personnes souffrant de problèmes liés à la prostate.
Le saviez-vous ?
La citrouille se marie parfaitement dans le cadre d’un régime

L'Ananas Victoria hautement considéré

L'Ananas Victoria hautement considéré Recommandé par les plus grands chefs, l'ananas Victoria est considéré comme l'un des meilleurs au monde. Depuis novembre 2009 l’ananas Victoria est labellisé « label rouge », reconnaissance nationale du Ministère de l’agriculture pour les produits de qualité. Il est ainsi le premier fruit labellisé des D.O.M.
Il apprécie le soleil, c'est pourquoi il sera meilleur à la saison chaude. Pour ceux qui l'aiment sucré, on choisira de le consommer d'octobre à avril. Ensuite il deviendra plus acide au goût.
L'ananas produit toute l'année à raison de 850 tonnes. La SICA TR exporte 220 tonnes par an et 40 tonnes sont destinées à la transformation.
Le saviez-vous?
L'ananas contient une enzyme qui s'appelle la broméline et qui permet de digérer en quelques minutes, jusqu'à 10 fois son poids en protéine. C'est pourquoi dit-on, que l'ananas peut aider lors d'un régime hypocalorique.

La patate douce, appréciée des plus grands Chefs

La patate douce, appréciée des plus grands Chefs Tubercule comestible, la patate douce est originaire d’Amérique du Sud et est aujourd’hui largement cultivée dans les régions tropicales et subtropicales.
La culture peut se faire en toutes saisons, mais la récolte interviendra hors saison des pluies car le tubercule est sensible au pourrissement et à l’humidité. C’est pourquoi la patate douce se conserve dans un endroit frais et sec à l’abri de l’humidité.
Il existe différentes variétés que l’on peut distinguer par la couleur : blanche, jaune, orange, dite « patate carotte », la plus riche en Bêta carotène, ou violette. Au sein de la Coopérative SICA TR, la production atteint les 220 tonnes par an.
Riche en amidon, à la saveur sucrée et à la texture farineuse, elle se mange cuite à l’eau, au four, ou bien frite, aussi bien en légume qu’en dessert. Très utilisée dans les pays anglo-saxons, la patate douce d’importation est très demandée par les boulangers et pâtissiers pour la réalisation de leurs gâteaux. C’est un produit qui revient au goût du jour dans les cuisines des plus grands Chef.

Le gingembre à toutes les sauces

Le gingembre à toutes les sauces Plante originaire d'Asie dont on utilise le rhizome en cuisine et en médecine traditionnelle. C'est une épice très employée dans un grand nombre de cuisines asiatiques, et en particulier dans la cuisine indienne.
Le gingembre entre donc dans la cuisine réunionnaise au XXème siècle. Le rhizome est très riche en amidon (60%). Il contient des protéines, des graisses (10%), de l'huile essentielle et une résine.
Il apprécie une exposition ensoleillée et une atmosphère humide, on le cultive donc principalement dans le Sud sauvage. La croissance est rapide, et la multiplication se fait par division des rhizomes. La Coopérative SICA TR produit aujourd'hui 62 tonnes de gingembre.
Une variété, à la pulpe jaune à jaune fluorescent, est appelée "gingembre mangue" car la saveur rappelle celle de la mangue carotte verte.
Les jeunes racines de gingembre sont juteuses et charnues avec un goût très doux. Les racines mûres sont fibreuses, presque sèches et ont un goût plus prononcé. Plus elles sont vieilles, plus elles prennent un goût très fort.
Le saviez-vous ?
Protecteur sur la muqueuse gastrique, il combat les insuffisances biliaire et pancréatique, fait baisser les taux de cholestérol, de triglycérides sanguins, d'acide gras et de phospholipides. Le gingembre a aussi une action anti-inflammatoire.
Réalisation Dynamique Web© SICATR 2018    |    
Mentions légales